Accueil > Mode et design > LIBERTOILE & LES TROP'GNONS
Don contre don

LIBERTOILE & LES TROP'GNONS

Terminée
0€ sur 3 500€
 

0%

0 soutien
 

LIBERTOILE & LES TROP'GNONS

"Des différences, de la bienveillance - Un accessoire, des libertés !"

Le projet
Avez-vous déjà vu ... des accessoires design et adaptés à des personnes en situation de handicap ? Des personnages mignons et rigolos qui incarnent la bienveillance ? Maintenant, OUI !


Les produits destinés au handicap proposés sur le marché, lorsqu’ils existent, sont souvent impersonnels, peu esthétiques et à l’allure encore très connotée « médical ». L’offre qu’Amandine envisage de développer et qui n’est actuellement pas (ou peu) disponible dans le commerce se veut plus fonctionnelle, mais aussi et surtout plus esthétique, modulaire et adaptée aux goûts de ses utilisateurs.
En effet, ces derniers sont souvent amenés à « bricoler » des solutions comparables à celles mises en œuvre par les « papas bricoleurs et mamans astucieuses »  car ils ne trouvent pas ces dernières dans le commerce. Amandine a pu observer ces différents bricolages lors de ses expériences en tant qu’animatrice de séjours de vacances adaptés auprès de publics en situation de handicap. Le transport de leurs affaires en fauteuil roulant a retenu tout particulièrement son attention.

En parallèle, elle a créé la marque " Créa’Mandine & ses Tropgnons ® ": une tribu de petits personnages au caractère mignon et humoristique, dont la mascotte est un champignon rouge à pois qui représente son vécu durant l'adolescence. Les Trop'gnons n'ont pas de bouche, Amandine a décidé qu'ils ne parleraient pas pour les empêcher de juger les autres : ils vous acceptent tel que vous êtes ! Ils incarnent la bienveillance, la tolérance et chaque trop'gnon a son histoire et sa particularité.

Aujourd'hui, Libertoile & les Trop'gnons se tiennent la main pour se développer et grandir ensemble ! C'est un "projet double" qui parle de différences et de bienveillance : deux valeurs chères au cœur d'Amandine.


Il a plusieurs objectifs et missions :

  • Côté Libertoile :

=> concevoir, réaliser et commercialiser des accessoires de maroquinerie (sacs, sacoches, trousses ...)  adaptés au handicap et à la personnalité des personnes concernées

=> mettre en valeur les différences que l'on retrouve chez chacun d'entre nous, revaloriser l'image du handicap

=> faciliter le quotidien de ce public, de leur famille et des professionnels de santé

  • Côté Trop'gnons :

=> apporter de la magie dans notre quotidien, transmettre les valeurs de bienveillance, tolérance, de génération en génération

=> permettre à tous de garder son âme d'enfant

=> valoriser l'artisanat et le Made In France




Un nouveau regard sur l'Autre
Depuis le début de son orientation post bac, Amandine s’intéresse tout particulièrement à l’environnement des personnes en situation de handicap. Elle a pu y être sensibilisée dès le plus jeune âge dans sa famille. Ce dernier, peu adapté, source de difficultés quotidiennes, constitue un domaine privilégié de réflexion pour le designer, la couturière et autres professionnels. Elle apprécie le questionnement, les contraintes, les besoins singuliers qu’il entraîne.

Après avoir obtenu un Baccalauréat STI Arts Appliqués, un BTS Design de Produits et une Licence Professionnelle en Design de Produits et Packaging, Amandine a validé une troisième année de Licence en Sciences de l’Éducation, parcours Education, Travail social, Santé et Handicap. Cette formation lui a permis d’enrichir ses expériences pratiques par des connaissances plus théoriques sur les problématiques du handicap. L’anthropologie, la sociologie, l’histoire des pratiques sociales et du handicap se sont révélées être des disciplines toutes aussi importantes que la conception design ; elles soulèvent des interrogations essentielles sur la déficience, l’inclusion ou la stigmatisation.
À l’issue de ce cursus de formations théoriques et conceptuelles, et de l'expérience terrain acquise au contact direct de personnes en situation de handicap (animation de séjours vacances adaptés pendant les étés), Amandine a éprouvé le besoin d’acquérir un savoir-faire professionnel et pratique en maroquinerie au travers du CAP Maroquinerie (formation pour adultes proposée par le GRETA CDMA Création Design et Métiers d’Art)  se déroulant au Lycée Turquetil à Paris.


Mode adaptée à tous

De la tirette de fermeture éclair jusqu'au sac de courses, en passant par la trousse ou encore le porte-monnaie, Amandine décortique tous les accessoires pour les adapter au mieux aux handicaps :

=> pour les personnes rencontrant des problèmes de motricité fine

=> pour les utilisateurs de fauteuil roulant manuel ou électrique

=> pour les enfants communiquant par l'image

=> pour les personnes âgées

=> pour les accompagnateurs (famille, amis, parents ...)

=> etc ...

Chaque accessoire est réfléchi en collaboration avec les utilisateurs finaux : Amandine s'inspire du "Design Thinking"  et a déjà pu mettre en place une première rencontre avec une vingtaine de personnes dans le Val d'Oise en Avril 2017. Cette réunion lui a permis de lister les besoins réels en terme d'accessoires, et ainsi ne pas se tromper pour élaborer ses futurs prototypes.

Où en sommes-nous aujourd'hui ?

Côté Trop'gnons :

La marque "Créa'Mandine & ses Trop'gnons ®" a maintenant 5 ans et a besoin de passer au stade supérieur : magasins distributeurs, partenariats, édition de livres/bds, produits dérivés ... Amandine ne peut plus gérer toute seule et va avoir besoin de déléguer certaines tâches pour se consacrer entièrement à la création !

Projet en vue : prendre des stagiaires pour s'occuper du marketing digital (boutique en ligne, réseaux sociaux, site internet ...),  travailler avec des professionnels en freelance (couturière, imprimeurs, ....), installer les Trop'gnons dans plusieurs boutiques de créateurs en France.

Côté Libertoile :

La machine à coudre spéciale cuir & matières épaisses a pu être financée en 2015 grâce à une première campagne de financement participatif. Cela a permis à Amandine d'élaborer les premiers prototypes, dont le tout premier a été offert à la petite Olivia ! Désormais, elle a besoin de se constituer une première trésorerie pour obtenir des financements plus facilement auprès d'organismes de financements, banques, associations ...

Amandine est déjà en lien avec plusieurs futurs partenaires et prescripteurs et commence à se rapprocher des fabricants (spécialisés dans la maroquinerie, mais aussi établissements type ESAT).

Dès que les prototypes seront au point, elle envisage de lancer une production en petite série pour commencer (vendue sur la future boutique en ligne Libertoile + autres plateformes revendeuses).


L'objectif final d'Amandine est de rester dans la création pure de ces accessoires : croquis, illustrations, modelage, peinture ... et de pouvoir embaucher dans quelques années pour le reste.


A quoi serviront vos dons ?

Tous vos dons serviront à financer :

=> du matériel : colle, pinceaux, cuir, tissus, boutons pressions, œillets, outils de pose, cutter, ...

Estimation : 200 €

=> la protection à l'INPI : droits d'auteur, dessins et modèles, marque, logo

Estimation : 300 €

=> la participation à un grand salon !  Autonomic PARIS pour Libertoile

Estimation : 2500 €

=> les contreparties et leur envoi, qui seront sous forme de précommandes : porte-clef, trousses, marque-page, sacs, sacoches, tirettes ...

Estimation : 300 €

=> les frais de la plateforme

Estimation : 200 €



LA FONDATRICE

Militante de la bienveillance !

Amandine est une "femme-enfant" : elle vit dans un monde  qui lui est propre, partagé entre humour et sérieux. Longtemps jugée pour son apparence physique et son côté parfois excentrique, elle s'en sert aujourd'hui comme force. Mieux, elle s'est donné pour mission de défendre toutes formes de différences chez les autres : le handicap, la personnalité, la culture ... car selon elle, chaque personne est unique dans ses différences.



LE BESOIN FINANCIER

La collecte sur Bulb In Town est nécessaire au bon développement des projets Libertoile et Créa'Mandine & ses Trop'gnons !

Elle permettra d'obtenir une certaine crédibilité auprès des organismes prêteurs, et surtout de pouvoir se lancer de manière plus sereine. Le Salon Autonomic de Paris peut être un très bon premier tremplin pour Libertoile.


Amandine tient à rester transparente, et vous dévoile en détails les prévisionnels financiers de la campagne :


Matériel :

_ colle

- pinceaux

- cuir

- tissus

- boutons pressions

- œillets

- outils de pose

- cutter

Estimation : 200 €

=> la protection à l'INPI : droits d'auteur, dessins et modèles, marque, logo

Estimation : 300 €

=> la participation à un grand salon !  Autonomic PARIS pour Libertoile

Estimation : 2500 €

=> les contreparties et leur envoi, qui seront sous forme de précommandes : porte-clef, trousses, marque-page, sacs, sacoches, tirettes ...

Estimation : 300 €

=> les frais de la plateforme

Estimation : 200 €

Actualités

Echanges

Vous devez vous connecter pour réagir dans la discussion
Le porteur de projet n'a pas encore rempli la FAQ
Amandine.J

Tudigo accompagne et soutient ce projet !

Objectif de collecte

  • Premier objectif : 3 500 €

    Premier objectif : Atteint

Les contreparties

Un GROS BISOU !
Il n'y a pas de petit don, il n'y a que des grands cœurs !
A récupérer sur place
 
Un GROS BISOU + un marque-page
Un énorme bisou + un mignon marque page illustré avec les Trop'gnons !
A récupérer sur place
 
Un GROS BISOU + un marque-page + une carte postale
Encore un GROS BISOU + un marque-page Trop'gnon + une carte postale
A récupérer sur place
 
Un GROS BISOU + une tirette de fermeture éclair
Encore et toujours un GROS BISOU + une super tirette en cuir pour fermeture éclair, à accrocher sur une trousse ou un sac !
A récupérer sur place
 
Deux GROS BISOUS + une trousse
Maintenant, ce sont DEUX gros bisous + une jolie trousse !
A récupérer sur place
 
Pleins de GROS BISOUS + un sac personnalisé !
Les GROS BISOUS sont nombreux + un sac personnalisé que vous soyez concerné par le handicap ou non ! Limité à seulement 5 personnes : privilégiées :D
A récupérer sur place
 
Investir dans des sociétés comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. Répartissez bien vos investissements et n'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement.