Accueil > Citoyen & solidaire > Les Habilleuses
Don contre don
Terminée le 31/07/2017
1 572€ sur 1 000€
 

157%

28 soutiens
 

Une mode accessible

« L’accessibilité, ça ne concerne pas que les rues et les bâtiments»


Jeune association fécampoise créée en 2011, « Les Habilleuses » répond à la volonté de réaliser des vêtements colorés et élégants, tout en étant ergonomiques pour les personnes dont l'habillage est difficile. Car quand le corps ne répond pas aux standards, que la mobilité des membres est entravée, des aménagements s'imposent. Le leitmotiv des Habilleuses,est donc de favoriser l’autonomie de tous lors de l’habillage et du déshabillage.

L’ordre des choses, selon Les Habilleuses, c’est que le vêtement écoute le corps, et non que le corps se modèle aux vêtements du marché. Remettre l’humain et ses faiblesses, ses imperfections, sa vulnérabilité, au cœur de nos préoccupations, c’est pour nous tous revendiquer le droit d’être « comme nous sommes ». Les Habilleuses écoutent les corps, leurs particularités, leurs difficultés et contraintes. 

A l’aide de couturières bénévoles, Mapie crée des vêtements à son image, pour les femmes coquettes joyeuses et séduisantes « Bien s'habiller pour être bien dans sa peau, c'est notre lot à tous ». Ou plutôt à toutes car dans le cas présent, les créations exhalent la féminité. Alors on peut l'affirmer.

Surmonter l'handicap de l'habillement

En fauteuil depuis 2003, Mapie sait les frustrations qui naissent des renoncements aux petites tenues de mode, jeunes et sympas : à de rares exceptions près, les vêtements pour les personnes handicapées relèvent du quasi médical. Couleurs tristes, informes, sans style, ils semblent vouloir dire : « tu n'es pas beau, tu ne peux pas séduire, tu ne joueras jamais dans la même cour que les autres ».

Lorsque les évènements de la vie nous décalent de la norme, pourquoi faire le deuil d’une bonne partie de sa garde-robe ?

Quand nos vêtements habituels deviennent « inaccessibles », c’est un peu de notre identité qui vacille : retrouver de nouveaux vêtements « qui nous ressemblent », qui nous caractérisent, qui véhiculent une image de soi satisfaisante et qui répondent aux contraintes d’un corps moins mobile devient compliqué. Nous proposons dans les locaux de l’association des permanences pour accueillir les personnes et travailler sur des adaptations de leurs propres vêtements.


Quant à l'achat de nouveaux vêtements, il peut naître des renoncements aux petites tenues mode, jeunes et sympas : le shopping, si banal pour d’autres, devient un véritable cauchemar ! Au-delà du manque d’accessibilité des boutiques, chaque coup-de-cœur doit passer l’examen systématique du confort à l’usage et des modalités d’enfilage. Restent les offres spécialisées sur internet, mais à de rares exceptions près.


Du sur-mesure
 Notre travail consiste à tenir compte de ces différentes contraintes en gardant à l’esprit la définition d’une ligne, la valorisation de la silhouette, le glamour, le choix des couleurs, des motifs et des matières.

L'équipe de l'Atelier tâche donc d’élaborer de nouvelles réponses et adaptations du vêtement tout en respectant les goûts personnels et le caractère mode des tenues ; Il peut s’agir d’adapter un jean et conservant l’esprit « vintage », ou bien de créer de toute pièce pantalons ou jupes, vestes, robes ou petits hauts.

Ainsi, nos créations sont bien pensées pour répondre à la posture assise prolongée, à la sensibilité de l’autiste, aux difficultés de repérages qu’occasionne une déficience mentale, aux raideurs d’une polyarthrite….
Anne, notre styliste et responsable couture, réalise régulièrement des prototypes avec l'aide de notre couturière, Isabelle.


LE +
L’association se développe grâce au travail de bénévoles et de salariés qui travaillent artisanalement pour un « made in France » de qualité.


Poser un nouveau regard sur le handicap

Le regard sur le handicap est parfois fuyant, parfois compatissant, jamais indifférent. Quand le handicap est visible, il produit une angoisse, voir un effet de sidération qui bloque le regard, empêche la considération. Le handicap occulte l’être qui le porte, perçu comme « handicapé » avant de l’être comme une personne.

Le regard sur le vêtement de mode, lui, est admiratif : il magnifie le corps, orne ses formes, se joue des couleurs et des matières… Dans le cas de la Haute-Couture, il transforme le corps en une œuvre d’art. Dans celui du prêt-à-porter, il permet de s’en amuser, d’en faire le support de ses humeurs ou de ses fantaisies.

Quel meilleur vecteur alors pour changer le regard sur le handicap ?

Au delà de nos collections nous organisons des événements tels que des défilés handi-valides pour pousser le grand public à poser un nouveau regard sur le handicap. 



Jusqu'au bout de notre démarche

Nous avons également amorcé des contacts avec plusieurs écoles et établissements de formation à la couture, au stylisme, à la mode. S’ils sont souvent démunis dans leur approche du handicap ou du corps « contraint », ils sont néanmoins intéressés par le sujet, dont ils mesurent souvent la portée éthique et culturelle. Nous souhaitons leur proposons nos interventions, notre accompagnement, notre tutorat pour des projets communs.

Enfin, nos démarches ne s’arrêtent pas aux créateurs de vêtements : les créateurs d’accessoires locaux sont aussi sollicités, et nos échanges peuvent aboutir à de nouveau univers. Citons Karine Niederman modiste fécampoise sur Etretat, pour ses très beaux chapeaux, mis à disposition de l’équipe pour chaque défilés.





Nos partenaires

En 2013, l’association développe ses actions grâce au soutien de ses partenaires que sont Géodis, la CAF, La Région, le département, la ville de Fécamp et la communauté de Communes de Fécamp.

Le travail de collecte de tissu et de matière avec la Croix Rouge participe au travail de valorisation des matières premières.

L’association travaille à partir des impulsions des membres du Conseil d’administration et du travail régulier de bénévoles et de salariés, l’éthique de l’association a favorisé l’emploi de certaines femmes en situation de handicap ou difficulté d’insertion professionnelle.

L’avancement du projet 

L’association a maintenant six ans, elle doit vivre de son activité de création et la mise en route du site en ligne va permettre cet élan. Les demandes ne sont plus locales car Internet nous apporte de la visibilité et nous permet donc de répondre aux besoins des personnes en situation de handicap.

« Lorsqu’un seul homme rêve, ce n’est qu’un rêve. Mais si beaucoup d’hommes rêvent ensemble, c’est le début d’une nouvelle réalité. »

C’est ensemble, que nous souhaitons faire, alors rejoignez-nous sur ce projet de financement participatif !

Actualités

  • christine

    Christine.C, il y a 501j
  • Nathalie

    Nathalie.Q, il y a 502j
  • société Ambulances Bayeusaines

    Société Ambulances Bayeusaines.D, il y a 502j
  • cathy

    Une aiguille dans une botte de foin

    Cathy.C, il y a 503j
  • michel

    Michel.M, il y a 504j
  • Marie-france

    De fil en aiguille

    Marie-france.M, il y a 504j
  • Florine

    Florine.P, il y a 504j
  • Anne

    Anne.D, il y a 505j
  • Christiane

    Christiane.R, il y a 506j
  • Isabelle

    Isabelle.H, il y a 506j

Echanges

Vous devez vous connecter pour réagir dans la discussion
Le porteur de projet n'a pas encore rempli la FAQ
Delphine.D

/

Objectif de collecte

  • Premier objectif : 1 000 €

    Premier objectif : Atteint

Les contreparties

De fil en aiguille
Recevez une fleur crochetée et nos remerciements
A récupérer sur place
 
Tricotti tricotta
un badge "Les Habilleuses"
A récupérer sur place
 
La toison d'or
Recevez un badge et une fleur crochetée
A récupérer sur place
 
Doigts de fée
Recevez une poupée
A récupérer sur place
 
Une aiguille dans une botte de foin
une poupée et un badge
A récupérer sur place
 
Coup de ciseaux
Recevez une fleur crochetée, un badge et un bracelet "Les Habilleuses"
A récupérer sur place
 
Tirer son épingle du jeu
Recevez un tee shirt "Les Habilleuses" et un G R A N D merci !
A récupérer sur place
 
A plates coutures
Notre reconnaissance éternelle ! Vous nous permettez de continuer à proposer des vêtements adaptés aux personnes en situation de handicap.
A récupérer sur place
 
Investir dans des sociétés comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. Répartissez bien vos investissements et n'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement.