Accueil > Citoyen & solidaire > Ateliers apprendre autrement
Don contre don
Terminée
1 860€ sur 1 500€
 

124%

55 soutiens
 


J’accueille des enfants entre 3 et 11 ans dans un environnement ordonné avec des activités culturelles attrayantes et ambitieuses pour créer les conditions propices à l'apprentissage et à l'épanouissement. Cette démarche, inspirée de la pédagogie Montessori et des écoles du 3ème type de Bernard Collot, a pour objectif de permettre à chaque enfant : 


- d'être acteur de ses apprentissages et autonome

- de développer des compétences solides

- de coopérer

- d'avoir une bonne estime de soi

- d'apprendre à gérer ses émotions et sa relation aux autres (CNV : communication non-violente)



Je vous épargne un long discours mais pour les curieux, la vidéo se trouve juste là : 



Quand les enfants n’ont pas tous le même âge, ils accroissent leurs aptitudes à coopérer et à s’entraider lors des jeux sociaux qu’ils dirigent eux-mêmes et qu’ils choisissent librement. Ils y apprennent à résoudre leurs conflits et à prendre en compte les besoins des autres afin que le jeu puisse continuer. Le jeu entre enfants d’âge différents est très précieux. Nous sommes fait par nature pour coopérer.

Quand des enfants d’âges mélangés partagent le même espace, ils se guident les uns les autres dans leur exploration du monde. Ils bénéficient des enseignements informels des uns et des autres. Un seul adulte ne pourrait pas réaliser autant d’étayage individualisés et de retours d’informations. 
Les petits observent les plus grands, apprennent en les observant, ils les imitent et ils peuvent se projeter pour voir de quoi ils seront capables un jour.
Les plus grands consolident leurs acquis en aidant les plus jeunes, ils développent des compétences comme le contrôle de soi, la mémoire et la planification et ils développent d’autres compétences comme l’entraide, l’empathie, la patience, la coopération
On rend aux enfants leur pleine autonomie.

                                                                            

J’ai préparé un environnement ordonné avec des activités culturelles attrayantes et ambitieuses pour créer les conditions propices à l’apprentissage et à l’épanouissement . Je propose à chaque enfant le bon niveau de difficulté et je peux suivre les progrès de chacun. Grâce à cet étayage individuel, l’enfant peut développer confiance et estime de soi. Je leur laisse le droit d’observer les autres et le droit de ne rien faire. Quand on prend le temps de ne rien faire, notre cerveau continue d’être actif. Il a besoin de temps de repos pour remettre de l’ordre. Ces temps sont bénéfiques autant que le sommeil. 
Quand un enfant est submergé par une émotion, quand il vit une tempête émotionnelle, il a besoin d’un adulte pour le rassurer, le consoler et l’aider à identifier l’émotion qu’il ressent (colère, tristesse, frustration, peur…).
Grâce à cette posture bienveillante, je suis un guide qui assiste l’enfant dans son travail de création. Il peut apprendre à conquérir son indépendance. 

L’erreur doit être neutre. Elle est indispensable pour apprendre. C’est juste un retour d’informations. Et chaque erreur génère un sentiment de curiosité, un élan et de l’enthousiasme. La dopamine que l’enfant sécrète le pousse à réduire la différence entre ce qu’il sait et ce qu’il ne sait pas. Et plus il y a de curiosité, plus la mémoire est active et plus les performances d’apprentissages augmentent.
Quand l’enfant est actif et engagé, il fait des prédictions, il réajuste si besoin et il apprend. Avec du matériel qui permet le contrôle de l’erreur immédiat, pas besoin d’un adulte qui corrige et l’apprentissage est extrêmement rapide. Les enfants doivent vivre ces expériences eux-mêmes. Écouter un adulte parler, ça ne fonctionne pas.

Les enfants sont naturellement curieux et joueurs. Les 4-5 premières années, ils s’approprient des tonnes d’informations et de compétences sans aucune forme d’instruction. Ils apprennent à marcher et à parler en nous observant, en étant exposé au langage et en vivant ces expériences. On ne leur a pas donné de leçon pour apprendre à parler ou à marcher. 
A 4 ans, 6 ans, 9 ans, on doit leur offrir les mêmes conditions : de l’amour, les intégrer à notre vie d’adulte, répondre à leurs demandes sans les sur stimuler, leur parler, les rassurer quand ils sont stressés, les laisser explorer et respecter leurs rythmes et leurs besoins physiologiques. 
La nature pousse l’enfant à apprendre de la manière la plus puissante qui soit : en lui donnant envie de manière intrinsèque d’en savoir toujours plus. L’enthousiasme est l’engrais du cerveau.

                                                               

Pour l’apprentissage de la lecture (entre 3 et 8 ans), il suffit juste de donner les correspondances lettres-sons à l’enfant, puis de le laisser explorer le décodage spontanément en s’amusant. Quand ça sera le bon moment pour lui, il aura envie de décoder les mots pour comprendre le message qui se cache derrière. 

Maria Montessori, Edouard Séguin, Jean Itard, Célestin Freinet bien d’autres ont découvert tout ça dès les années 1800. Pourquoi deux siècles plus tard, on ne s’inspire pas plus de ces pédagogues? 
Ils avaient compris les lois naturelles de l’enfant. C'est avec un plaisir immense que je me les réapproprie.





Les écoles hors contrat ne sont pas financées par l’état. Les dépenses (salaire de l’enseignant, loyer, factures) sont à la charge des parents. Toutes les familles ne peuvent pas dépenser 500 euros par mois par enfant. Et les familles qui peuvent se le permettre ne sont pas les familles dont les enfants en ont le plus besoin. 
Quand une famille dépense une somme aussi importante chaque mois, elle a forcément plus d’attentes envers l’école que dans une école gratuite. Plus d’attentes = moins de libertés pour l’adulte et pour l’enfant. Et c’est en étant libre, acteur des ses apprentissages et autonome que l’enfant apprend.
« L’enthousiasme est l’engrais du cerveau » (cf 
http://www.grandirensemblepasapas.com/conference-neurobiologiste-gerald-huther/ si vous voulez en savoir plus)
Les contrôles de l’éducation nationale (une fois par an) peuvent empêcher l’adulte de faire confiance aux enfants et les laisser libres d’avancer à leur rythme.
D'autre part, les écoles alternatives attirent souvent les enfants qui n’ont pas trouvé leur place dans les écoles ordinaires. Ces enfants, qui ont des besoins spécifiques, ont besoin d’être accompagnés par des adultes qui sont en capacité de les accompagner, des adultes formés. L’autisme, par exemple, dépasse les compétences d’un enseignant. 

Pour ces 3 raisons, je préfère ne pas ouvrir une école.




Professeur des écoles pendant 11 ans, j’ai quitté mon poste en décembre 2016.

Grâce à toutes mes lectures et mes formations depuis 2013, mon regard sur l’enfant a évolué et il était primordial pour moi d’être en adéquation entre ce que je pense et ce que je fais. 

J’ai donc aménagé une pièce de 24 m2 à mon domicile pour accueillir des enfants les samedis matins et les vacances scolaires (et sûrement les mercredis à partir du mois de septembre 2018).

J’accueille 6 enfants maximum car à partir de 7 enfants, il faut faire les démarches pour ouvrir une école hors contrat. 

J'ai également crée un blog (www.grandirensemblepasapas.com) car j’ai à coeur de semer des petites graines comme ce petit colibri qui essayait d’éteindre un feu en rapportant des gouttes d’eau dans son bec. Il aurait pu se décourager mais il a fait sa part. 

Je publie des vidéos sur l'éducation et la parentalité consciente dans l’espoir que de nombreux parents, professeurs, aides maternels, animateurs de centre de loisirs, assistants maternels… s'engagent sur le chemin de l'éducation bienveillante.


Un premier palier pour un budget publicité-communication et pour être accompagné par une personne anglophone et/ou hispanophone


Jusqu'à présent, je n'ai pas beaucoup communiqué sur mes ateliers apprendre autrement mis à part quelques flyers et Facebook mais j'aimerais que tous les enfants autour de Perrigny-lès-Dijon puissent en profiter. Et pour que les parents sachent que cette alternative existe, j'ai besoin de vous.

                                    



Démarrer l’anglais quand les enfants sont encore dans la période sensible du langage est primordial.
D’où l’intérêt d’un éducateur anglophone ou hispanophone qui va parler et interagir en anglais ou en espagnol dans toutes les situations de la vie quotidienne.

On apprend une deuxième langue comme la première : en immersion dans un grand bain linguistique, et de façon un peu inconsciente, sans effort.

     


 Un deuxième palier pour l’achat de matériel Montessori





Un troisième palier pour réduire le coût des ateliers pour les familles qui ont un petit budget

Alors que Maria Montessori avait au départ ouvert une école dans un quartier pauvre de Rome, les écoles Montessori d'aujourd'hui sont devenues très chères. Tous les enfants ont le droit de profiter de cette pédagogie.
J'ai à coeur de pouvoir accueillir TOUS les enfants. 



Actualités

  • Stéphanie

    Un formidable merci!

    Stéphanie.M, il y a 162j
  • Ludivine

    Un grand merci!

    Ludivine.P, il y a 164j
  • Marinette

    Un grand merci!

    Marinette.T, il y a 164j
  • Maude

    Un énorme merci!

    Maude.P, il y a 165j
  • Caroline

    Un grand merci!

    Caroline.N, il y a 165j
  • Elodie

    Un méga formidable merci!

    Elodie.Q, il y a 166j
  • Els

    Un énorme merci!

    Els.H, il y a 166j
  • marilyne

    Un énorme merci!

    Marilyne.F, il y a 166j
  • Agyemang

    Un énorme merci!

    Agyemang.E, il y a 166j
  • Laurence

    Un formidable merci!

    Laurence.H, il y a 166j

Echanges

Vous devez vous connecter pour réagir dans la discussion

Céline.G , 73j

Bonjour Frédérique, Le souvenir que je garde de cette campagne est : persévérance, persévérance, ne jamais abandonner, y croire jusqu’au bout! Et ne pas hésitez à relancer les gens, les relancer encore. C’était difficile pour moi, je n’avais pas pensé qu’il faudrait autant relancer les gens mais c’est la seule solution. J’en parlais à tout le monde autour de moi. J’y ai passée des heures et des heures! J’ai distribué mes flyers aux sorties d’école quand il faisait -10degrés. Si vous voulez que votre projet se réalise, acharnez vous! ???? Céline

 
 
Le porteur de projet n'a pas encore rempli la FAQ
Céline.G

CCI Côte,d'Or accompagne et soutient ce projet.

Objectif de collecte

  • Premier objectif : 1 500 €

    Premier objectif : Atteint

Les contreparties

Merci beaucoup!
Votre photo sur le mur des contributeurs sur ma page facebook + une invitation à un pot de remerciement.
A récupérer sur place
 
Un grand merci!
1 atelier pendant les vacances scolaires d'une durée de 2h45 pour qu'un enfant (le vôtre ou dans votre entourage) puisse apprendre autrement + votre photo sur le mur des contributeurs sur ma page facebook
A récupérer sur place
 
Un énorme merci!
2 ateliers pendant les vacances scolaires pour qu'un enfant (le vôtre ou dans votre entourage) puisse apprendre autrement (2 X 2h45) + 1h d'immersion pour les parents non initiés qui aimeraient comprendre les avantages d'apprendre autrement (par groupe de 5-6) + votre photo sur le mur des contributeurs sur ma page facebook.
A récupérer sur place
 
Un formidable merci!
3 ateliers pendant les vacances scolaires pour qu'un enfant (le vôtre ou dans votre entourage) puisse apprendre autrement (3 X 2h45) + 1h d'immersion pour les parents non initiés qui aimeraient comprendre les avantages d'apprendre autrement (par groupe de 5-6) + votre photo sur le mur des contributeurs sur ma page facebook
A récupérer sur place
 
Un méga formidable merci!
3 ateliers pendant les vacances scolaires pour qu'un enfant (le vôtre ou dans votre entourage) puisse apprendre autrement (3 X 2h45) + 1h d'immersion pour les parents non initiés qui aimeraient comprendre les avantages d'apprendre autrement (par groupe+ l’envoi par mail de mes PDF la grammaire autrement : la nature des mots + votre photo sur le mur des contributeurs sur ma page facebook
A récupérer sur place
 
Un gigantesque merci!
4 ateliers pendant les vacances scolaires (4 X 2h45) + 1h d'immersion pour les parents non initiés qui aimeraient comprendre les avantages d'apprendre autrement (par groupe de 5-6) + l’envoi par mail de mes PDF la grammaire autrement : la nature des mots + un entretien téléphonique d’une heure (coaching parental) + votre photo sur le mur des contributeurs sur ma page facebook
A récupérer sur place
 
Investir dans des sociétés comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. Répartissez bien vos investissements et n'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement.